Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Abdel Moustapha

Découvrez l'inforamtion cachée, le fruit d'une longue investigation. Abdel Moustatpha vous livre sans tabou ce que les médias traditionnels vous cachent

Plaisanteries Bretonnes :Koffi YAMGNANE veut se positionner pour 2015 avec plusieurs actes de naissance

Publié le 5 Décembre 2013 par @Abdel-L'investigateur in Politique

Plaisanteries Bretonnes :Koffi YAMGNANE veut se positionner pour 2015 avec plusieurs actes de naissance

Candidat recalé à l’élection présidentielle de 2010, Koffi Yamgnane revient à la charge en annonçant sa candidature pour la présidentielle de 2015. Non sans menaces vaines et l’utopie qui le caractérisent, le breton noir fait encore parler de lui dans les medias français acquis à sa cause. Malheureusement au Togo, les agitations de l’ex secrétaire d’Etat de Mitterrand sont considérées comme des plaisanteries à détendre l’atmosphère électorale en 2015. Aussi Yamgnane a toutes les chances de voir sa candidature encore rejetée pour non-conformité avec le code électoral. Il dispose à lui seul trois acte de naissance portant des dates de naissance différente et un passeport pas à jour ; et tout avec une illusoire caution de la France à sa candidature.

La course à la magistrature suprême en 2015 annonce déjà ses couleurs avec les intentions de la candidature déclarées çà et là. Encore un an et quelques mois pour arriver à 2015, mais déjà le compteur des candidatures affiche des noms. Ils sont nombreux les compatriotes qui étalent publiquement leur intentions de briguer le fauteuil présidentiel. Ce sont en majorité les chantres de l’alternance politique. Sans oublier les plaisantins dont les candidatures souffrent d’anomalie au regard de la loi électorale. Le franco togolais Koffi Yamgnane, dont la candidature a été rejetée en 2010, fait partie du lot de ce qui ont annoncé leur candidature pour l’élection présidentielle prochaine. C’est à travers les médias français que l’ex député socialiste français s’est positionné pour 2015. A l’évidence, l’annonce de sa candidature n’a surpris personne, c’est le contraire qui étonnerait parce que le breton réfléchi depuis longtemps à une retraite dorée au Togo. Depuis qu’il s’est rendu compte de n’avoir plus rien à donner à sa patrie d’adoption la France, le fils du forgeron de Bassar s’est tourné vers la terre de ses aïeux qu’il a abandonnée depuis près de quarante ans. Alors qu’il a consacré sa jeunesse et toute son énergie à la France. Il prétend revenir servir le Togo au crépuscule de sa vie sur terre. Le comble est que Yamgnane née ne dispose pas de pièces d’identité à jour. Il détiendrait trois actes de naissance comportant des dates de naissance différentes. Le troisième acte de naissance, il venait de se le faire à Bassar. Selon les informations, le nouvel acte de naissance ne serait pas conforme aux informations contenues dans les documents de voyage du franco togolais à lui délivrer en France. Il serait né un 11 octobre 1945 sur ses papiers français alors qu’au Togo sa date de naissance est le 31 octobre 1945. Avec des pièces non conformes, les chances d’invalidation de la candidature de Koffi Yamgnane sont bien grandes. Mais imbue de sa personne et croyant à un soutien de la France à sa candidature, il multiplie des déclarations parfois aux allures de menaces. Hélas, il n’y a que lui SEUL à penser effrayer par sa candidature qui peut être pas la chance d’être validé.

Le fief de Bassar qu’il se targue de détenir ne représente pas un grand poids électoral au Togo. En plus le parti au pouvoir est plus implanté dans cette région si bien que le bruit de Koffi n’est qu’un pétard mouillé. Aussi la France sur laquelle il fonde tout son espoir pour prendre le pouvoir au Togo ne voudrait plus s’immiscer dans les affaires intérieures des pays. C’est un fanfaron sans moyens et la carrure de ses ambitions qui gesticule.

Temps Nouveaux N°200 du 05 décembre 2013

Commenter cet article