Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Abdel Moustapha

Découvrez l'inforamtion cachée, le fruit d'une longue investigation. Abdel Moustatpha vous livre sans tabou ce que les médias traditionnels vous cachent

L'Afrique, une terre à cobaye pour l'Occident

Publié le 18 Août 2014 par @Abdel-L'investigateur

L'Afrique, une  terre à cobaye pour l'Occident

L'Afrique, terre à cobaye, peuple africain, un champ fertile pour les expérimentations de toutes sortes, politiques, économiques et scientifiques.

C’est sur le continent Noir que le monde a trouvé un lieu privilégié pour mesurer, évaluer le degré de réussite de leur théorie, de leur formule scientifique.

Les grands savants des universités occidentales, tous domaines confondus, élaborent des théories qui nécessitent expérimentations avant d’être mise en pratique dans leur propre pays.

Chaque jours que Dieu fait, nous africains sommes sujet d’expérience de la part des puissants de ce monde qui ont placé l’argent et les intérêts personnels au-dessus de toutes autres considérations humaines. Tout a pour finalité ultime l’argent. Comment faire pour avoir le maximum de profit. Dans tous les domaines, au bout du compte ce qu’espère l’homme blanc, c’est l’argent. FMI, Banque Mondiale, l’UE, l’OMS, ONUSIDA, UNESCO, OCDE, Fondation Rockefeller, fondation Carter, Fondation Bill-et-Melinda-Gates, Open Society Foundations etc.

Tous ces organismes qui prêchent l’évangile la charité et de la lutte contre la pauvreté ne sont que des instruments aux mains des puissants de ce monde que d’aucuns appellent les « illuminati ».

Avec les récents évènements en Afrique, on est bien tenté de donner raison aux idéologies réfractaires à la culture occidentale.

Depuis deux mois, l’Afrique est presque abandonné à elle-même face à une terrible maladie appelée Ebola. Plus redoutable que le SIDA, cette maladie a contraint plusieurs pays à prendre des mesures « inimaginables » pour éviter sa propagation.

Et jusque-là, puisqu’ils ont des capacités de ripostes assez efficaces, Ebola n’intéresse pas grand monde. Si les médias occidentaux en parlent, ce n’est pas pour souligner le faible engagement des « grands de ce monde » à venir au secours de « bêtes ». Ils nous montrent déjà ce qu’on sait déjà, c'est-à-dire que la maladie fait des ravages et que nous sommes peu préparés face à une épidémie d’une telle envergure.

Abandonné à notre propre sort, on est contraint de supplier les grands groupes pharmaceutiques à venir se servir de nos peuples comme cobaye en leur administrant des doses de vaccin et de sérum non homologué. Aucun scientifique ne raterait cette occasion unique dans sa vie. .

Plus préoccupé par les questions urgentes, on est sûr qu'aucune mesure n'est prise par nos pays pour demander que la composition de ces produits soient analysée dans plusieurs laboratoires et que des échantillons soient conservés. Après le SIDA, c'est le tour d'Ebola l'une de ces rares maladies à apparaître curieusement vers la fin du 20ème siècle dans une période où la lutte des grands de ce monde portait essentiellement sur les armes bactériologiques, les armes de destructions massives etc... Le monde tel que nous le connaissons est tout simplement un grand leurre. Si l'enfer existe vraiment, ALLAH le tout puissant doit réserver à ces scientifiques, à ces dirigeants de ces puissants pays, un traitement spécial à la hauteur de ce qu'ils ont pu commettre comme crime sur cette terre de par leur réalisation.

Parfois l'on donne raison à ces djihadistes qui refusent tout ce qui vient de l'Occident parce que ce peuple dit de race aryenne et de tradition judéo chrétienne se fout des autres peuples. Oui, le fond de la pensée de djihadiste est bon et juste au vu des crimes que commettent certains dirigeants occidentaux. En moins de cinq ans les USA, la Grande Bretagne associés à France, ont réussi à anéantir l'évolution du monde arabe. L'Irak ne se retrouve pas depuis que Bush a décidé de faire la guerre dans ce pays, l'Iran agonise depuis qu'elle a affirmé son droit légitime à l'enrichissement de l'Uranium la Tunisie a régressé de plus de vingt ans, l'Egypte se remet difficilement, la Lybie est encore à terre. Ils ont réussi à reculer ces pays de plusieurs années en arrière. Nul doute que reconstruire le proche et le moyen orient va prendre des années. Au même moment, l’Europe et les USA vont toujours de l’avant.

Pour une maladie qui menace la santé de tout un continent, les grands donneurs de leçons, les puissants sont impuissants à porter un geste humanitaire. Les rares ONG sur place se battent avec le peu de moyen à leur disposition. Pendant ce temps on arme les avions et les missiles en Irak pour arrêter la progression des Islamistes qui il y a dix ou vingt ans n’existait pas. Parfois l’on a bien envie de mettre une balle dans la tête de ces connards de dirigeants de ces superpuissances.

Commenter cet article

philippe Girard-Reydet 18/08/2014 20:04

Mon frère, je te trouve bien amer, même si dans tout ce que tu dis, il y a des vérités, tu dramatise un peu trop, l'empathie n'est pas le propre de l'occidental, mais pas non plus le propre de l'Africain ou du chinois...Du courage.

Abdel 18/08/2014 20:37

Oui je le sais, j'ai été très loin dans ce ptit coup de gueule. mais comprend ma rage. Sarkozy et Obama ont détruit l'Afrique du Nord. Nous récoltons les conséquences avec les millions d'armes qui circulent partout en Afrique