Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Abdel Moustapha

Découvrez l'inforamtion cachée, le fruit d'une longue investigation. Abdel Moustatpha vous livre sans tabou ce que les médias traditionnels vous cachent

Présidentielle de 2015 : Jean Pierre Fabre fragilisé. Le prix de son parricide.

Publié le 20 Octobre 2014 par @Abdel-L'investigateur in Politique

Présidentielle de 2015 : Jean Pierre Fabre fragilisé. Le prix de son parricide.

Jean Pierre Fabre fragilisé. Il paie de prix de son parricide.

Gilchrist n’a pas encore pardonné à son filleul d’avoir ordonné à ses militants de lui jeter des pierres à la plage

Fabre de plus en plus contesté par ses collègues de l'opposition. Dans son camp, nombreux sont ceux qui pensent qu’il n’est pas l’homme de la situation mais peu osent le lui dire en face. Patrick LAWSON est devenu depuis un bon moment, invisible et imperceptible. Approché en marge du congrès de son parti, l’homme c'est-à-dire Patrick Lawson a reconnu des erreurs dans la direction du parti mais il s’est réservé de l’affirmé publiquement au risque de fragiliser FABRE déjà mal en point au niveau de toute l’opposition.

Une forme d’hypocrisie règne là aussi au tour de la personne de FABRE. Publiquement on fait profil bas, on se contente d’acquiescer ses décisions, mais derrière on boude, on torpille, on dénonce.

Depuis l’année passée, l’autoproclamé chef de fil de l’opposition souffre pour s’imposer. Le leadership lui fait défaut.

Au fur et à mesure que le temps avance, les critiques fusent contre l’homme. Koffi Yamgnane vient de donner une estocade à l’ANC en disant que Fabre le marcheur du samedi est un politicien sans stratégie, un paresseux qui a été incapable de faire son travail en 2010. Et que l’affaire de CESAL n’était que du pipo. En réalité les gens de l’ANC n’avaient pas des preuves qu’ils prétendaient avoir avant que la gendarmerie ne les disperse à Tokoin Séminaire. L’ANC n’a fait que divertir l’opinion en prenant comme prétexte que la gendarmerie a détruit leurs ordinateurs qui devaient les permettre de présenter leurs résultats. Pareil pour 2013. Bien qu’affirmant avoir été volé, l’ANC a été incapable d’apporter le moindre élément comme preuve.

Jamais une figure de l’opposition n’aura été l’objet d’autant d’antipathie. Agboyibo, Koffigoh, Gnininvi et Gilchrist à leur temps de gloire n’ont jamais été fragilisés comme l’est Fabre aujourd’hui.

Le CAR s’est toujours ouvertement démarqué de l’ANC et les récentes évolutions sur la fin du conclave le démontrent. Agbéyomé de son côté a annoncé aussi son investiture à la présidentielle pour décembre. ADDI va officialiser sa rupture avec l'ANC très prochainement pour retrouver son indépendance. L'UFC est aussi à l’affût et va sans doute annoncer sa participation aux élections

L'Appel des Patriotes de Fulbert ATTISSO qui sait vite rendu compte de la délicate position de FABRE à appeler toute l’opposition à chercher un leader responsable au lieu d'un populiste comme FABRE qui en réalité n’est pas à la place qu’il faut. Il a usurpé le parti à l’UFC dans des conditions rocambolesques en 2010.

Tout semble perdu d’avance pour lui l’opposant fougueux.

Une malédiction en fait car par son geste à l’encontre de son père Gilchrist Olympio en 2010, FABRE n’a pas eu l’onction nécessaire pour prendre la relève à la tête de l’opposition. Pour avoir ordonné aux jeunes de lapider Gilchrist à la plage en 2010, Fabre a commis un grave crime. Si aujourd’hui il n’arrive pas à faire l’unanimité au tour de sa personne c’est en quelque sorte la conséquence de cet acte : la malédiction.

2015 comme on le voit sonnera la fin de son parcourt politique. Après cette date de nouvelles forces verront le jour avec de nouvelles idées et une stratégie beaucoup plus claires. On voit déjà le jeune Alberto Olympio prendre ses premières marques. L’avenir, il faudra le compter avec ces genres de personnes. L’amateurisme et le pilotage à vue prendront fin. L’opposition après 2015 s’annonce comme une vraie opposition, celle qui s’oppose au pouvoir en proposant de vraies alternatives et non celle qui s’oppose juste parce qu’il faut le faire pour exister.

 

Commenter cet article