Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Abdel Moustapha

Découvrez l'inforamtion cachée, le fruit d'une longue investigation. Abdel Moustatpha vous livre sans tabou ce que les médias traditionnels vous cachent

UNE OPPOSITION TOGOLAISE EN PLEIN NAUFRAGE ?

Publié le 7 Janvier 2015 par @Abdel-L'investigateur in Politique

UNE OPPOSITION TOGOLAISE EN PLEIN NAUFRAGE ?

Oui, en effet, on observe aujourd'hui que l'opposition la plus radicale et la plus extrémiste est en train de sombrer, minée de l'intérieure par ses propres défauts et ses égocentrismes.

Bien heureusement, les Togolais de l'intérieur comme de l'extérieur ont fini par comprendre, que si le Togo, n'est certes pas encore le paradis sur terre, c'est un pays en plein progrès, qui s'améliore dans de multiples points, et qu'ainsi à défaut de toujours soutenir son gouvernement actuel, il fallait prendre en compte les efforts et les progrès visibles pour pouvoir désormais juger de l'avenir du pays avec objectivité.

Beaucoup de grands travaux ont étés réalisés, la capitale comme les autres villes du Nord au Sud, se sont transformées ces dernières années, personne ne le conteste plus localement, il n'y a guère que certains internautes qui s'efforcent de faire encore croire a des chimères en répandant largement des photos montages abusifs...Et encore, ils se font même rares, et ne sont plus crédibles.

Faure Gnassingbé à été un bon président, il se démarque ainsi de beaucoup de politiciens, en posant des actes et des faits, là ou d'autres posent au mieux des projets, et au pire des appels au désordre sans projets alternatifs.

Les progrès économiques sont palpables, beaucoup d'entreprises se créent et se développent, de nouveaux hôtels sont en construction

Pour ce qui est de sa candidature, pourquoi faudrait-il l'interdire ? Puisque d'une part l'opposition n'est ni fédérée, ni porteuse de projet d'avenir, et que d'autre part la constitution l'y autorise, quelle est cette démocratie qui tendrait a favoriser le pire au détriment du mieux sur un seul principe de droit d'alternance ? .

Le peuple togolais ne s'y trompe pas, ce que les gens attendent localement c'est des actes et des améliorations dans beaucoup de domaines, et même si pour certains incrédules, ces actes paraissent ne pas exister, localement tout le monde les remarquent. Ainsi la "diaspora" revient massivement au pays, encouragés par ceux qui reviennent de congés et par les familles qui délivrent des commentaires plus objectifs et réalistes.

Alors bien sûr il y a les "comparatistes" et les "propagandistes" ceux qui comparent le Togo au Luxembourg, aux Usa, ou à la France, non sans être aussi paradoxalement "anti-impérialistes" et qui se mélangent les pinceaux entre appel a la guerre civile et démocratie...Ceux là se moquent de leurs frères togolais, disant qu'il se moquent de leur passeport, ils méprisent aussi tout ceux qui défendent une autre opinion notamment la paix, et traitent "anonymement" de traitres tous ceux qui pensent différemment, ils se disent pourtant "démocrates", sans savoir réellement ce que ce mot veut dire...

Je ne suis pourtant pas de ceux qui se réjouissent de la situation désespérée de l'opposition, car tout pouvoir nécessite une opposition raisonnée, une opposition constructive, porteuse de projets et d'idée, pour rester équilibrée. Aussi les opposants qui se désolidarise de leurs leaders, marquent une prise de conscience de la population et de la diaspora, qui se sentent manipulés au profit d'égos et de méthodes peu crédibles, et qui désormais attendent autre chose, de plus probant, de plus respectueux, de plus réaliste.

De toute évidence, les idées opposantes existent encore, c'est bien normal, et si les clivages extrémistes et haineux s'effacent de plus en plus et que l'objectivité gagne du terrain, cela n'empêche pas la différence d'opinion , il reste toutefois à espérer que désormais les débats et les partis prendront plus de hauteur et de responsabilité, et qu'a l'avenir nous puissions tous parler de positions certes différentes mais dans un respect mutuel, sans propagande, sans haine, sans insultes.

C'est par le dialogue, et par l'écoute que les hommes ont toujours progressé.

Le Togo avance, plus vite que beaucoup d'autres pays dans le monde, mais à son niveau, et à la hauteur de ses moyens actuels, et ça c'est une bonne nouvelle, et lorsque les uns et les autres iront voter demain, prions tous pour que leurs votes aillent vers le meilleur garant d'un avenir économique et social positif, un climat apaisé, une réconciliation nationale, propices a un essor économique qui ne peut pas être soudain mais progressif.

Il n'y a aucune recette miracle permettant de doubler les salaires, sans doubler les recettes, il n'y a pas de trésor cachés, pas de capacités d'emprunts sans obligation de remboursement, pas de progrès sans phase de transition, rien n'est jamais soudain, mondialement et historiquement, les vrais progrès durables, s'effectuent pas à pas.

Moi j'ai choisi mon camp, je le défendrais encore en 2015, mais je souhaiterais que désormais, plus d'opinions se révèlent, même si elles sont contradictoires, et que nous puissions désormais tous nous exprimer sur des projets de sociétés, sur des faits objectifs, sans comparer l'incomparable, sans stigmatiser les uns ou les autres, car en démocratie, il est permis de penser différemment, il est permis de l'exprimer, mais toujours en assumant sa propre responsabilité de parole, en s'appuyant sur des propositions réalistes et objectives.

La politique ne soigne pas tous les maux d'une société, elle fixe un cadre, un objectif et des règles, qui sont cohérentes avec des objectifs a moyen et long terme, mais il ne peut y avoir de résultat rapide sans la participation effective de la plus grande majorité du peuple, sans une évolution des pensées, sans une reconnaissance des réalités.

La politique réaliste, c'est de dire, on a tels moyens actuellement, et avec ces moyens, selon le budget voté, on peut faire et financer tel projet, si on veut faire plus, il faut d'autres moyens, et donc trouver d'autres sources de financements...La politique politicienne, c'est de tout contester sans rien proposer de mieux, de vouloir tout saboter pour empêcher les autres d'avoir des résultats et pour gagner le pouvoir a tout prix...

Aujourd'hui le Togo, qui renaît a besoin de "réalpolitik" , de politique réaliste et objective, car beaucoup d'efforts sont encore a faire, dans le chemin actuellement tracé.

Un pays est a l'égal des citoyens qui le peuple, toujours imparfait, et c'est du respect et de l'entente de ces citoyens, que tout progrès se construit...

Nul n'ignore mon positionnement, mais aujourd'hui, je salue les opposants qui appellent globalement à une rénovation de l'opposition, à de nouvelles méthodes, et à moins d'égocentrisme, et sans cynisme, même si demain je m'opposerais peut être encore à eux, je leur souhaite du courage, des projets et bonne chance.

Avoir des opinions différentes, ne dois pas signifier qu'on doive se haïr, se menacer et s'insulter, j'ai pour ma part des amis qui ont des idées différentes et cela m'a souvent enrichi.

Une petite phrase de Saint Exupery, gravé en lettre d'or, sur le parvis de ma maison familiale : Si tu diffères de moi mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis...

A méditer en 2015...

Auteur : Philippe Girard-reydet

Commenter cet article