Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Abdel Moustapha

Découvrez l'inforamtion cachée, le fruit d'une longue investigation. Abdel Moustatpha vous livre sans tabou ce que les médias traditionnels vous cachent

Violences orchestrées par l'ANC en cette fin de campagne électorale

Publié le 23 Avril 2015 par @Abdel-L'investigateur in Politique, CAP 2015, Elections 2015

Violences orchestrées par l'ANC en cette fin de campagne électorale

Décidément les militants de l'ANC/CAP 2015 ne comprennent rien de la démocratie.

Après Abass KABOUA hier à Lomé, ils viennent de commettre une agression barbare sur des concitoyens à AKATA-ADAGALI, pour la simple raison que ceux-ci ne regardent pas dans la même direction qu'eux. Apparemment les militants et les responsables de l’ANC/CAP 2015, veulent nous ramener en arrière sur le chemin de la démocratie en nous proposant une nouvelle forme de démocratie qui n'autorise pas la liberté d'opinion.

Au moment où Abass KABOUA subissait la foudre de ses anciens compagnons de lutte, deux militants d'UNIR subissait de leur côté une autre barbarie de la part des militants de l'ANCdans la préfecture de KPELE-AKATA plus précisément à AKATA-ADAGALI.

En effet alors qu'ils étaient au marché de la localité, ces deux militants du parti UNIR ont été pris à parti par des militants de l'ANC suite à une petite dispute. Faisant usage d'arme blanche les militants du CAP 2015 ont grièvement blessé ceux d'UNIR qui sont actuellement admis à l'hôpital des américains de Kpélé Tsiko. Voyez-vous le ton avait été déjà été donné par des agressions mineurs sur des leaders politiques comme Apévon, Jean Kissi que personne n’a condamné même la société civile.

Maintenant les choses passent à une vitesse supérieure. Attention, la violence n'a jamais arrangé qui que ce soit. Le cas de la Centrafrique est là pour nous rappeler que nous devons tous abolir la violence toutes ses formes. Peuple togolais comprenons que la démocratie c'est la liberté d'opinion et d'expression. Respectons le choix des autres. Personne ne gagnera dans la violence. ABASS Kaboua je ne l'aime pas à cause de ses propensions à jacasser. Mais cela ne fait pas de lui un ennemi à éliminer, jamais.

Si j’ai une haine envers Faure c’est dans l’urne que je dois l’exprimer pas à m’en prendre physiquement à un militant dans la rue. Et ce message je ne sais pas pourquoi les militants de l'opposition ne veulent pas apprendre cela ?

Je crois que c'est le haut, c'est à dire la tête de cette opposition dire radicale qui est pourrie et qui par leur propos encourage même les militants dans ce sens. Si aujourd'hui les militants du parti UNIR se comportent très bien et fraternisant avec les autres dans la rue et appelant à la paix c'est parce que le président du parti qui est Faure a, plusieurs fois montré des signes qui rassurent et qui inspirent. En conclusion, il faut que l'ANC/CAP 2015 intégré la notion de l'acceptation de l'autre dans sa diversité. Alors attention, il ne faut pas réveiller les vieux démons. On sait quand ça commence mais comment ça va finir on ne le saura jamais.

Cher togolais vous savez ce que vous devez faire le 25 Avril. Votez pour le candidat qui peut nous garantir la paix et la liberté. Sanctionner ceux qui dans leur parti n’admettent pas qu’il puisse avoir des gens qui pensent autrement qu’eux. Sauver notre démocratie mes amis. Avec FAURE nous avons eu vraiment la liberté et ne devons penser aller toujours loin en évitant de porter nos voix sur des gens qui font de la violence leur thème de campagne. L'oiseau blanc est une bénédiction pour le Togo car si vraiment des responsables politiques comme Fabre incapable de condamner des violences de ces militants, arrivaient à prendre le pouvoir, nous pouvons dire que c’est en fini pour la liberté d’opinion dans ce pays.

Commenter cet article

dj 24/04/2015 00:21

tu es comparable au journaliste de mille colines au rouwanda.heureusement tu es connu de tous et tu repondra un jour si cette violance que tu prone arrivais sur le togo.