Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Abdel Moustapha

Découvrez l'inforamtion cachée, le fruit d'une longue investigation. Abdel Moustatpha vous livre sans tabou ce que les médias traditionnels vous cachent

Agbéyomé, le Cahuzac togolais

Publié le 3 Avril 2013 par @Abdel-L'investigateur

Agbéyomé, le Cahuzac togolais

De tous les lascars qui ont rodé autour de Etienne, seuls deux, au demeurant destins contradictoires, s’en sortent avec talent. Le premier, c’est le meilleur de tous, Djondo. Il mets le fruit de ses maraudages au profil du peuple togolais, et ne cesse de grandir la Nation togolaise à l’international. Il suffit d’aller contempler le siège de l’Ecobank.

Quant à l’autre, Agbéyomé Kodjo, il n’a jamais nié sa filouterie. Sans vergogne, il la justifie dans des métaphores dignes d’un disciple de Al Capone. Tenez-vous bien : L’on ne demandera pas à celui qui est au fourneau en train de griller l’agouti, d’ouvrir la bouche quand il ramènera les ossement de l’agouti à ceux qui sont restés au salon et qui salivent sur l’odeur du méchoui, signé Cahuzac Kodjo. Agbéyomé a volé, beaucoup volé. Il a volé sans trace. Il a planqué ses rapines dans les paradis fiscaux. Notre Cahuzac togolais est fort, trop fort. A la différence du vrai Cahuzac, Agbeyome Kodjo a le sang sur les mains : fréau jardin, les deux gaston (Edeh et Vidada), l'emprisonnement des hommes politiques etc.

Agbéyomé, sache que ton brigandage aura une fin. Nargue nous avec nos propres sous. Achète plus de kérosène pour brûler nos marchés. Soudoie des Loum qui qu’ils tournent en bourrique notre justice. Sache qu’au voleur, tous les jours, et au propriétaire, un seul de ces jours.

Commenter cet article