Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Abdel Moustapha

Découvrez l'inforamtion cachée, le fruit d'une longue investigation. Abdel Moustatpha vous livre sans tabou ce que les médias traditionnels vous cachent

Contre-Amiral Fogan ADEGNON, le choix stratégique de Unir pour battre l'opposition dans son propre camp

Publié le 9 Mai 2013 par @Abdel-L'investigateur

Contre-Amiral Fogan ADEGNON, le choix stratégique de Unir pour battre l'opposition dans son propre camp

L’opposition croit avoir Bè en otage CDI. Non ! Il faut t démontrer le contraire à l’occasion des législatives. Pour se faire, le candidat doit être un vrai natif de Bè et qui jouisse d’une très bonne obédience auprès de la communauté Bè. Un seul nom répond à ces exigences : Le Contre-Amiral Fogan ADEGNON. De par son charisme, cet homme a su s’imposer au sein de la communauté Bè. Et pour preuve, en cumulant son poste de DG du Port à celui de la Mairie, aucune voix discordante n’est sortie de Bè pour s’élever contre cet état de fait. Mieux, c’est par milliers que les Bè défilent dans son bureau pour le féliciter et l’honorer. Il serait illusoire de croire que Bè est définitivement perdu, et hostile à Unir. Soumettons des projets d’envergures aux Bè, et voyons comment ils vont se retourner des menteurs et brûleurs de marchés.

Hier sur France Inter, j’ai appris que se développent partout en Europe, des projets de navigations fluviales urbains. Par exemple, le Navibus à Bordeaux. Pourquoi ne pas envisager un tel projet pour la lagune de Bè, qui traverse de part en part la ville de Lomé. Pas besoin d’élever les ponts. On fait de ces ponts des lieux de correspondances. Par exemple : La péniche qui partira de Zorrobar déposera ses passagers à Bè-gapkoto. Les passagers qui veulent aller à Bè-simé ou Bè aéroport prennent un autre mode de transport. Ceux qui veulent continuer jusqu’à Letogo traversent le pont pour prendre une autre péniche de l’autre côté du pont, et le tour est joué. De plus, on luttera pour l’environnement et on désengorgera Lomé ville de tous ces Zèm et Taxis. Soyons fous. Pourquoi ne pas aménager les voies sur berge pour faire de Bé-hédjé ; Bè-adjrométi ; Bè-dangbuip-Plage. C’est ainsi de Delanoë a séduit les Parisiens non ?

La mairie de Lomé ainsi libérée de Fogan, nous l’offrirons à Gilchrist, lui-même, en une longévité à la Koukou Fourn. Moi-même, j’irai au porte. N’a-t-il pas de gueule ce beau projet. Je compose déjà une équipe choc pour la campagne de Fogan. L’opposition voyou, nous allons la dissoudre dans de la soude caustique avec ce projet !

Commenter cet article