Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Abdel Moustapha

Découvrez l'inforamtion cachée, le fruit d'une longue investigation. Abdel Moustatpha vous livre sans tabou ce que les médias traditionnels vous cachent

Financement des partis politiques : l'ANC a reçu son dû, mais boude toujours les élections

Publié le 8 Juillet 2013 par @Abdel-L'investigateur

Financement des partis politiques : l'ANC a reçu son dû,  mais boude toujours les élections

''Le financement mis en place par le gouvernement au profit des partis politiques, a été décaissé et versé à tous les partis politiques depuis samedi. Tous ceux qui doivent bénéficier de ces versements ont perçu effectivement la somme, y compris l’ANC et le CST'', dixit Gilbert Bawara.

Tout est clair, l'ANC a eu de l'argent, mais à la plage le samedi passé, les leaders du parti ont manqué de dire aux militants que le gouvernement leur a versé de l'argent.
Plus dramatique, ils ont encore fait circuler les assiettes pour racketter les pauvres conducteurs de taxi moto et les portefaix du grand marché.
Qui a dit que ces messieurs se souciaient du bonheur des togolais ?
Pourquoi l'ANC n'a t-il pas déclaré publiquement que l'Etat a renfloué ses comptes ?
En réalité les leaders de ce parti ne le feront pas, parce qu'ils n'auront plus d'argument pour boycotter les élections.
Aujourd'hui l'ANC cherche des arguments pour quitter le processus électoral mais avec les réponses que le Gouvernement apporte à leurs revendications, ce parti est devant le fait accompli. L'ANC se doit d'aller à ces élections.
Les responsables du parti avaient soutenu qu'ils n'avaient pas les moyens pour faire la campagne. Dès lors qu'ils ont effectivement reçu de le financement de l'Etat, ils ne peuvent nous dire qu'ils n'iront plus aux élections.
Alors si réellement il arrivait que ce parti boude ces échéances électorales, attendez vous a ce que la justice les poursuive pour rembourser.
Quand un gouvernement verse des sous à un parti politique c'est pour que le parti anime la vie politique du pays qui se traduit par la participation aux élections.
L'actualité en France avec l'affaire de financements des partis politiques doit édifier les togolais. Si l'ANC ne va pas aux élections, elle doit retourner l'argent au trésor public, dans le cas contraire, le parti sera poursuivi en justice

Commenter cet article