Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Abdel Moustapha

Découvrez l'inforamtion cachée, le fruit d'une longue investigation. Abdel Moustatpha vous livre sans tabou ce que les médias traditionnels vous cachent

Les dernières évolutions de l'enquête sur les Derniers Tours de Jericho

Publié le 16 Janvier 2013 par @Abdel-L'investigateur

Les dernières évolutions de l'enquête sur les Derniers Tours de Jericho

En attendant de s’intéresser à ceux dans la diaspora qui ont de prêt ou de loin contribuer à l'élaboration de ce plan diabolique qu'est « Les derniers tours de Jericho », AGBEYOME doit faire face à la gendarmerie où séjourne déjà son premier vice président Gérard ADJA qui avait déjà cité des noms les heures qui ont suivi son arrestation.

Depuis la multiplication des incendies dont les origines criminelles ne font plus aucun doute, le Collectif Sauvons le Togo (CST) est dans l’œil du cyclone. Plusieurs personnes pointent un doigt accusateur sur lui en évoquant le climat créé par ce collectif et le discours ambiant, propices aux actes qui se déroulent actuellement.

Il est dénoncé certains propos tenus par des responsables, notamment le responsable des jeunes de l’ANC monsieur EKLOU qui lors d’un meeting a déclaré : « nous pouvons détruire ce pays et le reconstruire » ou encore, ceux de Gérard ADJA, vice-président d’OBUTS qui aurait justifié la violence éventuelle de leurs militants sous prétexte que « c’est l’oppresseur, non l’opprimé, qui détermine la forme de la lutte »

« Et justement c’est avec son interpellation (celle de Gérard ADJA) que les choses se sont accélérées dans les recherches sur ces crimes crapuleux. Après Gérard ADJA, c’est le tour d’une militante de l’ANC d’être interpelé Suzanne NUKAFU. Les aveux de cette dernières ont été déterminants dans la suite des enquêtes. Gérard ADJA sentant l’étau se resserrer sur lui a commencé par dénoncer les autres responsables avec qui il a eu a élaborer ce projet machiavélique qui consister à brûler les maisons, les stations d’essence et les édifices dont des marchés.

les perquisitions qui ont eu lieu aux domiciles des jeunes engagé contre un montant (pour le moment je ne vous le dis ) ont permis de mettre la mains sur une grande quantité de produit inflammable avec d’autre matériaux destiné sans doute a accélérer une combustion.

En somme avec tous les éléments réunis les origines criminelles des incendies de ne plus l’objet de doute. Reste à ce que la gendarmerie poursuive son enquête avec le second réseau soupçonné depuis le jeudi, celui de la Jeunesse de l’ANC piloté par Jean Eklou avec la collaboration d’Alphonse KPOGO. Ce réseau de jeunes avait été pris lors de la manifestation de l’ANC le jeudi lorsqu’ils tentaient de brûler une station totale et la Banque Atlantique à Bê.

Tout le monde s’attendait que l’opposition pose des actes d’envergures pour secouer le régime en place à opérer certaines réformes, on était de loin à envisager qu’ils avaient dans leur besace un projet d’embraser le pays qu’il aspire gouverner un jour.

Pour l’heure rien n’est encore terminer dans cette affaire, l’interpellation d’AGBEYOME va sans doute nous dire davantage sur tous ceux qui ont participé de prêt ou de loin à ce vaste complot contre le peuple togolais. Certaines déclarations de Gérard ADJA contiennent plusieurs noms de certains togolais dans la diaspora qui ont accepté mettre à la disposition des jeunes les moyens financiers pour exécuter le plan. le machiavélisme dans son sens le plus cru est actuellement la philosophie déployée par l’opposition pour arriver au pouvoir. Mais Dieu veille sur le peuple togolais. Si d’importants dégats sont a déplorés suite à ces crimes de feu, on se réjouit que Dieu ait protégé la vie des togolais. On ne déplore aucune perte en vie humaine dans les incendies que notre chère patrie à connu durant les manifestations de l’opposition baptisées : Derniers tours de Jericho.

Commenter cet article

asa 17/01/2013 10:21

Vous etes immonde ....

Okey 16/01/2013 21:20

Text