Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Abdel Moustapha

Découvrez l'inforamtion cachée, le fruit d'une longue investigation. Abdel Moustatpha vous livre sans tabou ce que les médias traditionnels vous cachent

Quand la lutte syndicale se confond au combat politique …

Publié le 10 Avril 2013 par @Abdel-L'investigateur

Quand la lutte syndicale se confond au combat politique …

David DOSSEH, Conseiller du Président de l’ANC à la commande.

Malgré le résultat mitigé de la semaine passée à l’issue des deux jours de grève, la STT entendez Synergie des Travailleurs du Togo, vient de lancer un mot d’ordre de grève séche pour les 10, 11 et 12 avril. Six grandes centrales syndicales ont annoncé mardi qu’elles ne s’inscrivaient pas dans cette action.
Seule la STT semble donc avoir pris cette décision.

Que se passe t-il entre les centrales syndicales ? Pourquoi les autres centrales syndicales ont-elles refusé de s’associer à une telle démarche qui relève malgré tout d’une revendication générale.

Nous avons mené nos investigations en approchant quelques responsables des syndicats qui nous ont fait un exposé triste et assez condamnable des méthodes de travail de la toute des dernières née : la STT (Synergie des Travailleurs du Togo)

La STT n’entend point s’assoire à une table de négocation avec les autres centrales syndicales.

Elle exige que le gouvernement ouvre des négociations uniquement avec eux. Une demande assez curieuse devant les autorités qui ont jusque là chercher à travailler avec tous les acteurs syndicaux.

A la question de savoir pourquoi la STT ne veut pas des discussions avec les autres syndicats, les réponses moins précises sont toutefois assez insolites : la STT accuse les autres centrales syndicales d’être de mèches avec le gouvernement. Tantôt on évoque des histoires de corruption sans pour autant apporter la moindre preuve.

Au final on pense que c’est une question de leadership qui est en jeu actuellement.

La STT veut se ravir la vedette aux autres centrales syndicales et elle n’hésite à utiliser les stratégies les plus loufoques pour y arriver.

A l’image d’un célèbre camp politique de notre pays, on va de média en media pour dénigrer, diaboliser les autres, les présenter comme les obstacles au bien être des travailleurs togolais.

Pour marquer les esprits on fonctionne comme des hommes politiques à qui on emprunte volontiers des discours et autres. Certes le syndicat a été pendant longtemps « l’opposant sociale » de dirigeant. Mais lorsque qu’il y a des accointances affichées entre syndicat et parti politique le jeu devient biaisé et le gouvernement s’en méfie.

A y voir de près on se rend compte de la collusion flagrante entre certains syndicats et partis politique. La STT somme toute a des revendications similaires à celles du Collectif Sauvons le Togo.

Pour ceux qui savent déchiffrer les codes et les gesticulations des acteurs, il y a un fait qui saute aux yeux : la STT a été créée par Claude Ameganvi du parti des Travailleurs, parti cousin de l’ANC. La STT est un syndicat politique dont fait parti le SYNPHOT dirigé en sous main par le Docteur DOSSEH David qui ne cache pas son militantisme au sein de l’ANC. Pour ne pas choquer et attirer l’attention des autorités sur l’allure qu’il a imprégnée à sa lutte syndicale, ce Docteur a fait semblant de quitter la tête du SYNPHOT. Or tout le monde sait bien que c’est toujours lui qui dirige ce syndicat. Toutes les décisions qui doivent être prises le sont sous son influence et son contrôle direct.

Autrement dit David DOSSEH dirige la STT avec l’intelligence de Claude AMEGANVI et Jean Pierre Fabre.

Dans ces conditions plusieurs voix se sont élevées au sein des centrales syndicales pour dénoncer la politisation de la lutte des travailleurs, parce que le SYNPHOT, syndicat prédominant la STT a adopté la même démarche et rhétorique guerrière que les partis politiques notamment l’ANC et le CST.

La lutte du Docteur David DOSSEH n’est pas à vrai dire une lutte syndicale. Le serment d'Hippocrate traditionnellement prêté par les médecins avant d’entrer dans l’exercice du métier est aujourd’hui mis en quarantaine au profit des ambitions purement politiques.

Sinon on ne peut pas comprendre qu’un professeur de la trempe du Docteur David DOSSEH ou de Atchi Walla, ou de TSOLENYANOU (qui ont des cabinets qui marchent bien en ville rappelons-le) qui ont étudié avec l’argent du contribuable togolais puissent aujourd’hui mettre l’argent au devant, c'est-à-dire au cœur de leur profession, laissant des milliers de malades démunis trépasser faute de soins à temps. Rien quand même ne peut justifier le comportement irresponsables de ces docteurs qui ne pensent qu’à eux seuls (leurs conditions est bien meilleur que tout le monde).
Si aucune autre motivation ne se cachait derrière leur action, eux en tant que médecin c'est-à-dire celui qui sauve l’homme, devraient au moins faire le service minimum.

En tout cas les vrais observateurs savent que derrière cette confrontation entre le Gouvernement et la STT dirigée indirectement par David Dosseh, se cache une autre lutte, celle là politique.

On sait tous que le travailleur togolais souffre, mais de grâce n’en rajouter pas à leur souffrance à cause de vos ambitions cachées.

Commenter cet article

réfléchir est un choix 21/04/2013 15:25

C'est vrai tu as raison ,c'est un autre parti politique.et puis quoi encore?es-ce que ce qu'il reclame c'est légitime?ah j'ai oublié tu fais partie des journalistes ventrus dont on nous parle souvent.je sais que tu es jaloux parce que les professeurs ne font pas comme toi.tu manges et tu t'enfous de autres.assassin!!!

le patriote bassar 12/04/2013 17:53

ayez un honte de ce ke vs ecrivez.voila parce quil est bien quil oublie les autres n'est ce pas? il pense aux autres c'est le patriotisme. kan vs vs ne pensez qu'a vs eux aumoins pensent a nous. au lieu de resoudre les problemes du Togo vs etes la a voir le diable partt le jour est la

Alhassan SASSAM 11/04/2013 14:38

Mercis , mon frère pour l'article. Permettez moi de te poser une question stupide. Ne trouves tu pas que ces Docteurs dont tu viens de citer sont mille fois mieux que nos autorités eux même? De grace mon frère arrête tout de suite cette zizanie que tu essaies de semer au sein des travailleurs Togolais. Je ne sais pas d'où sorts tes informations mais comme nous vous connaissons, il a fallu que tout le monde soutienne le mouvement pour que vous réveillez les vieux démons de la division car telle est votre devise diviser pour régner. Es tu fonctionnaire du secteur public? Où tu es simplement à la solde d'une minorité qui cherche à maintenir la majorité dans la précarité? Peux tu percevoir un salaire de cinquante mille franc pour subvenir aux besoins élémentaires de ta famille? Trouves tu normal que le fonctionnaire Togolais croupisse sous le poids de dettes? Soyons sérieux. Toute personne aspire au bonheur et à la justice.Nous ne réclamons que nos droits pour service rendu. Faites taire vos calomnies et votre esprit de division pour la dignité du fonctionnaire Togolais. Si les centrales pensent lutter pour l’intérêt du fonctionnaire pourquoi ne formulent ils pas eux même leur plate forme et qu'il faille prendre deux points la plate forme de la Synergie pour aller aux négociations avec le gouvernement. Mon frère, pour ma part je te demande de continuer tes investigations et de faire preuve du minimum d'objectivité et d'impartialité puisque c'est de ça qu'il s'agit. Régler les problèmes posés par la Synergie et vous verrez sil es fonctionnaires rejoindrons leurs services ou pas. Merci

ASSAMA SIDI Djamila 11/04/2013 13:36

le ventre affamé n'a point d'oreille! continue tes investigations en toute sincérité et tu trouveras que ce ne sont pas les fonctionnaires proche de l'opposition qui suivent le mot d'ordre de grève. Un mvt social quelque soit celui qui est à la tête n'a d'effet que si les revendications sont légitimes et que les concernés y adhèrent. Les gens ont faim, donnez leur à manger ce n'est pas compliqué. on les console s'il y en a pas.