Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Abdel Moustapha

Découvrez l'inforamtion cachée, le fruit d'une longue investigation. Abdel Moustatpha vous livre sans tabou ce que les médias traditionnels vous cachent

Articles avec #hcrrun catégorie

Stop à l’errance intellectuelle, le Togo d’abord, le reste après

Publié le 7 Juillet 2017 par @Abdel-L'investigateur dans Politique, SOCIETE, HCRRUN, CVJR

Photo BBC

Photo BBC

Un peuple qui ne connaît pas son passé, ses origines et sa culture ressemble à un arbre sans racines.  Marcus Garvey

Soyons sérieux, c'est l'histoire d'un pays, notre pays le Togo,  qui est en jeu. 

La cérémonie de purification engagée  depuis hier n'est pas une émanation du gouvernement togolais. Encore moins celle de Faure GNASSINGBE. C'est l'une des recommandations de la CVJR (Commission Vérité Justice et Réconciliation) à l'issue des consultations populaires.

Soyons lucides.

Après un longtemps d’observation de la vie sociopolitique de notre pays, je suis arrivé à la conclusion selon laquelle, le togolais est un animal politique indécis et immature, ce qui laisse place à la manipulation par des forces obscures plus malignes.

La politique a certes de l’influence sur la vie de tous mais elle ne détermine pas toute la vie des togolais.

Le politicien vise avant tout un intérêt : le pouvoir. Tous ses faits et gestes ont donc pour objectif final le pouvoir. Rappelez-vous du bréviaire des hommes politiques, LE PRINCE dans lequel Nicolas Machiavel  nous éclairait sur le caractère sournois de  l’homme politique qui use de tous les moyens pour atteindre un but.

Ici nous sommes face à des opposants qui n’ont aucun intérêt à ce que les actes posés par leur adversaire , Faure GNASSINGBE en l’occurrence, réussissent.  Ils ne vous diront jamais : "Félicitation Monsieur le Président" quelque soit les actes qu'il va poser.

L’ANC, la CDPA et autres leaders politiques de l’opposition actuelle ne vous diront jamais que tel acte posé par le gouvernement de Faure est salutaire pour le pays. Même en leur âme et conscience ils savent que leur adversaire fait est louable.  C'est dans la nature même de l'opposition politique. Trouvez un homme politique féliciter ou donner un quittus à son adversaire c'est rare. Dans l’analyse des faits n'oubliez donc pas de tenir compte de cette constance. Quand ont est sur un champs politique rappelez-vous c'est toujours l'adversité, la lutte, les rivalités qui guident les acteurs. Et cela l'est plus encore dans nos pays africain où la notion de Patriotisme est un mot vague chez les politiciens. On est prêt à tout pour accéder pour nuire à son prochain. On ment, on trompe le peuple, on le manipule.

Malheureusement vous et moi qui constitutions la population avions tendance à suivre naïvement  ce que prêchent les politiciens pensant qu’ils sont les seuls capables de nous montrer le droit et vrai chemin.  Ce petit rappel m’a paru important ceci pour permettre à certains de  mieux appréhender les messages qui jonchent les murs facebook et pilulent sur les réseaux sociaux de nos portables.

Alors revenons aux cérémonies de purification.  Je disais ci-haut, qu'elles ne sont pas une émanation personnelles de Faure GNASSINGBE. Elles ont été voulu par nous tous lors des consultations populaires… Chacun de nous avait l’occasion, durant les audiences de la CVJR, de faire des propositions pour amener notre pays vers une véritable réconciliation. Parmi ces propositions figuraient donc la purification de notre pays.

Le HCCRUN qui est l’instance chargée de la mise en œuvre de ces recommandations a fait ce que tout bon africain était censé faire : c'est-à-dire commencer par  purifier et prier pour notre Patrie avant toute chose.

Pourquoi condamner cela ?

Sur quel argument logique en tant que africain voudriez-vous que le HCRRUN abandonne les purifications pour se lancer dans l’exécution des autres recommandations ? 

En Afrique et plus particulièrement au Togo, dans toutes les ethnies il y a des traditions et toute action commence d’abord par la prière et la purification. Simple exemple quand un jeune couple construit une maison, avant d’y passer la première nuit, n’est pas qu’on procède à la purification des lieux ?  Est-ce une mauvaise pratique d'inviter les prêtres ou les Imams à venir prier dans sa maison avant que l'on commence par y habiter ? Ou bien c'est parce que cela a commencé avec les prêtres traditionnelles et autres que vous condamnez cela ? Le Togo n'est pas composé que de chrétiens et de Musulmans. Il faut tenir compte des autres religions. Et au delà des différences religieuses c'est le symbole dans l'acte de purification et de prières qu'il faut voir.  De retour d'un simple voyage à l'étranger, on organise des libations dans certaines ethnies, d'autres font des dons aux nécessiteux, d'autres vont à l'Eglise. Pourquoi faites vous les "petits blancs" devant les cérémonies que vos parents continuent de faire au village voire en ville ?

Chers togolais ne vous laissez pas distraire. N’oubliez pas vos origines. La purification constitue l’étape fondamentale et nécessaire avant toute autre chose dans le cadre de la réconciliation.

Et ce qui est désolant c’est de voir certaines personnes qui se disent intellectuelles s’associer à cette campagne de dénigrement contre les rites et cérémonies traditionnelles argumentant qu'il faut juger les coupables avant de purifier. Les hommes religieux, les spécialistes en la matière en  savent  plus que moi que les cérémonies de libations, de prières et de purification sont nécessaire dans l'ordre religieux et spirituel de toute oeuvre.

Et ce n’est pas en 2005 ou en 90 seulement que le sang des togolais a été versé. Quand on parle de purification du pays, ce n'est pas un fait particulier qui est ciblé, c'est l'ensemble des mauvais évènements qui ont secoué notre pays depuis sa gestation en tant que Nation jusqu'à ce jour. Avant les indépendances, il y a eu des morts avec l'action des colons, durant les indépendances, beaucoup de togolais sont morts (on vient tout récemment de célébrer nos Martyrs), après les indépendances il y a eu aussi des morts.

Quand certains opportunistes arguent qu’il faille juger les auteurs des crimes avant de purifier le Togo, nous leur disons que s’il faut  attendre d’identifier et de juger tous les auteurs   avant de purifier notre pays, on y arrivera jamais.  Durant la lutte pour l’indépendance, des razzias ont été organisés sur toute le territoire, des familles entières ont été décimées par   l’armée coloniale (ce que nombre de vous semble oublier). Durant la période post indépendances des erreurs ont été commises et des togolais sont aussi morts.  Alors lorsque des pseudos intellectuels essaient de limiter la notion de purification aux seuls évènements de 2005 ou de 90 , on pense qu’ils font soit  le jeu des politiciens soit qu’ils sont des intellectuels "bornés".    Pourquoi voulons-nous à tout prix  suivre et prendre pour argent comptant les discours des leaders politiques ? Parce que l'ANC ou la CDPA a dit que ces cérémonies de purifications ne sont que du folklore, que sans une minute de réflexion nous devons conclure que c'est vraiment du folklore ? 

C'est maladroit et cela prouve combien de fois à l'heure des réseaux sociaux, la pensée tend à devenir uniforme et abêtissante. On ne réfléchit pas par soit. Si nous devons attendre de connaitre les auteurs des actes qui ont fait verser du sang togolais sur notre terre, nous ne procéderons jamais à une purification.

Irons-nous réveiller par exemple les morts et  les juger pour leur crime durant la période coloniale ? Non. Mais nous ne sommes pas pour l’impunité et nous ne sommes pas non plus  des conservateurs. Le Togo doit évoluer, nous devons progresser malgré notre passé que nous essayons d’analyser pour éviter les erreurs dans le futur.

Soyons lucides en tout temps. Le Togo c’est nous avant tout.

Sachez  que lorsque vous penser plaire en se faisant les opposants, présentant dans vos écrits  le pays sous des couleurs les plus sombres et mauvaises, ne soyez pas surpris demain du traitement que les autres vous réserverons à l'étranger.  Qui vend  son  pays moins cher s’achète à crédit. Vous pensez nuire à qui en caricaturant le Togo sous des traits grossiers et orduriers qui ne lui ressemble pas ? Le Togo reste ce qu'il qu'il est un Etat avec son histoire comme tout pays au monde. Nous avons connu des hauts et des bas comme dans toute vie. Le Togo était appelé il y a des années de cela : la Suisse de l'Afrique. Notre pays étaient parmi les top des pays attractifs sur le continent. Interrogez les ainés et ils vous le diront. Mais à cause des discours du genre haineux et "irréfléchi" nous sommes tombés bas avec tout ce que vous savez de notre passé politique troublé.

Vous dénigrer le gouvernement, vous ne le critiquer pas avec des arguments logiques, vous vous livrez seulement à des attaques vulgaires et des insanités. Vous rabaissez votre pays (tout votre pays)  à une simple image.

Vous pensez que le Togo c’est un individu qui existe en dehors de vous ? JAMAIS. Le Togo c'est la somme de nous tous en tant qu'individus. Réfléchissons par mille fois avant d'écrire. Le Togo reste notre pays quel que soit ce qu'il arrive.  Même par aventure vous adopter une autre nationalité, l'histoire retiendra que vous étiez d'abord togolais. "Nul ne montre ses origine de la main gauche" retenez le et surtout n’oubliez pas qu’on reconnait le bonheur quand celui-ci nous a fui.

Aujourd’hui, bien que tout ne soit pas rose, on peut se réjouir de ne pas avoir à fuir la guerre ou le terrorisme.  Sachons qu’en temps de guerre ou en temps de trouble, la mort ne distingue ni opposition ni majorité. Ceux qui s’amusent à inviter ou à souhaiter que le pays bascule dans l’anarchie ou le désordre, que ceux-là se rappellent notre douloureux passé. Nous avons tous perdu des proches et notre pays a assez souffert. Ceux qui depuis la diaspora invitent les autres à se sacrifier qu’ils retiennent qu’ils seront aussi responsables de tout ce qui arrivera. Heureusement que les écrits restent …

Bonne Prière à tous et que la Bénédiction du TOUT PUISSANT parvienne à tous les togolais sans distinction aucune.

 

Lire la suite