Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Abdel Moustapha

Découvrez l'inforamtion cachée, le fruit d'une longue investigation. Abdel Moustatpha vous livre sans tabou ce que les médias traditionnels vous cachent

Eric DUPUY, Brigitte ADJAMAGBO et Gerry Tamaa au front pour détourner la proposition du CAR et de l'ADDI

Publié le 13 Novembre 2014 par @Abdel-L'investigateur in Politique, CAP 2015, CST TOGO

Eric DUPUY, Brigitte ADJAMAGBO et Gerry Tamaa au front pour détourner la proposition du CAR et de l'ADDI

Le faux fuyant de l’ANC/CAP 2015. Eric DUPUY, Brigitte ADJAMAGBO et Gerry Tamaa sont envoyés au front avec comme objectif : détourner la proposition de réformes introduite par le CAR et l’ADDI. étouffer

Chers amis, chers concitoyens, permettez-moi avant tout propos, de partager avec vous en cette matinée cette citation de William Shakespeare qui nous dit que "Pour la tâche que nous aimons, nous nous levons de bonne heure, et nous y mettons avec joie."

En fait ce n’est pas nouveau ce qu’il nous dit là. Quand on aime une chose, quand on s’engage pour une cause, rien de plus normal de se mettre véritablement à fond pour réussir et on le fait avec beaucoup de plaisir.

Malheureusement en politique, il y en a qui sont des aventuriers. Ils y sont parce que c’est leur seule alternative. Pour ceux-là le conseil de Shakespeare ne sert à rien. Dans notre pays ils sont nombreux ces messieurs qui ne se lèvent pas tôt. Ils attendent toujours le dernier moment pour faire ce qu’ils auraient pu faire il y a des années (envie de dire années lumières).

En effet depuis quelques jours l’actualité nationale est dominée par cette affaire de proposition de loi en vue d’obtenir les réformes. Le CAR et l’ADDI en avait fait leur principale revendication avant toute démarche en vue des élections à venir. Après avoir constaté le refus de l’ANC d’aller dans la même logique, ces deux partis ont quitté les travaux en conclave. Ils ont conformément à leur démarche rédigé une proposition de loi pour soumettre à l’Assemblée Nationale.

Au même moment l’ANC s’acharné à mettre au monde le cap avec des strapontins politiques que vous connaissez. La montagne a accouché de la souris CAP 2015.

Mais depuis quelques jours on remarque des gesticulations puériles et hideuses de la part de ce regroupement. Plus de quatre leaders de ce mouvement ont pris d’assaut les médias pour annoncer au peuple togolais qu’en réalité la proposition du CAR et de l’ADDI n’est pas une initiative nouvelle et que la chose était dans les placards depuis. Et qu’ils attendaient la fin du conclave pour le présenter au peuple. Sacrée opposition !

Il faut vraiment être un toquet pour avaler ces élucubrations.

La vérité blesse mais ne tue pas et en mina on dit souvent que Ŋkpɛvi nyɔ wu ŋkpɛgã (la petite honte vaut mieux que grande honte). Quand on n’a rien à dire il vaut mieux se taire.

2010, 2011, 2012, 2013, 2014, ça fait exactement quatre ans que l’ANC a eu pour soumettre une loi. Durant ces quatre années, personne ne les a entendus parler de proposition de loi pour les réformes. Aucune initiative dans ce sent. Ce parti avait préféré investir la rue. Suite aux législatives de 2013 ce sont les calculs mathématique qu’ils ont choisi de faire : "Je suis le UN des UNS".

Eric DUPUY, Brigitte ADJAMAGBO, Gerry Tamaa, Jean Pierre Fabre vous qui déclarez aujourd’hui que vous aviez vous aussi une proposition de loi, dites nous : Combien de temps vous fallait-il pour la soumettre, votre loi ?

Pourquoi courrez-vous dans tous les sens ces derniers moments lorsque vous avez appris que le CAR et l'ADDI ont sous leur main une proposition ?

N'est-ce pas une manière de court-circuiter ces deux partis ? Ce que vous nous racontez maintenant ne rassure pas et dénote même de l’irresponsabilité dont vous avez fait preuve depuis le rejet du projet de loi suite au dialogue de Togotélecom (où le CST avait d’ailleurs quitté avant la fin des travaux). Qu’avez-vous fait lorsque le parlement a retoqué le projet de loi du gouvernement. N’est-ce pas entre deux avions qu’on a vu Fabre aller faire du tourisme en Europe ?

Les masques tombent et on découvre celui qui est qui et qui fait quoi. L’ANC/CAP 2015 a été pris de court par la sortie du CAR et de l'ADDI annonçant leur intention d'introduire une loi. Et le tour des medias et des réseaux sociaux que vous faites ces moments est une preuve que c’est une opération de dernière minute pour s'adjuger la paternité de cette initiative de la loi sur les réformes. L'ANC de Jean Pierre Fabre comme l’UFC de Gilchrist d’hier ne veut jamais jouer les seconds rôles. Tant que ce n’est pas l’ANC qui est aux commandes, rien ne passe dans l’opposition. L’ANC torpille l’action soit en jetant les autres en pâture soit on s’arrogeant tous les droits. C’est la même chose qui se faisait avec l’UFC de Gilchrist. Rien n’a changé aujourd’hui avec l’ANC où c’est tout ou rien.

Si l’ANC avait en sa possession une proposition de loi, elle n'avait qu'à prendre l'initiative de l’introduire au parlement depuis. Elle avait tous les atouts pour le faire. Le parti avait 19 députés soit lé 1/5 de l'assemblée nationale pour introduire une proposition de loi.

Maintenant que c’est le CAR et l’ADDI qui sont aux avant-postes, au lieu de leur prêter main fortes Dupuy avec cette condescendance qu’on lui connait affirme qu’ils (ANC/CAP 2015) vont eux aussi écrire leur loi et la confronter avec celle déjà écrite par le CAR et l’ADDI. Est-ce que ce monde est sérieux ?

Ce temps que l’ANC prendra pour proposer une autre mouture de la loi, est ce qu’ils ne peuvent pas mieux l’utilisé par exemple en amorçant des négociations avec les députés des autres partis représentés à l’Assemblée pour qu’un consensus soit trouvé afin que passent ces réformes et que la CEDEAO les avalise. Suis-je dans l'erreur ?

Commenter cet article

serrurier paris 18eme 21/12/2014 14:15

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement